Passer aux informations produits
1 de 3

Rézomes

Production de biochar sur l'exploitation (ceps, branchages)

Production de biochar sur l'exploitation (ceps, branchages)

Prix habituel €500,00 EUR
Prix habituel Prix promotionnel €500,00 EUR
En vente Épuisé
Taxes incluses.

Notre tri-kiln mobile - unique au monde ! - nous permet de proposer une prestation de production sur site dans un rayon de 100 km autour de notre atelier de production (Beaujolais, Monts-du-Lyonnais, Mâconnais, Côtes du Rhône nord, Pays Roannais...). Nous pouvons ainsi transformer 15 mètres cubes de biomasse par jour en 2,5 à 3 mètres cubes de biochar.

Prestation

Valorisation de ~15 m3 de biomasse par jour en 2,5 à 3 m3 de biochar
(densité moyenne 250 kg/m3 sec)
>>> soit une production de 625 à 750 kg de biochar par jour

Tarifs

  • 1 à 2 journées consécutives : 500€ HT par jour de prestation
  • 3 à 4 journées consécutives : 450€ HT par jour de prestation
  • A partir de 5 journées : 400€ HT par jour de prestation

Soit 530 à 800 € la tonne de biochar

Pré-requis

  • Le tri-kiln est particulièrement adapté pour une biomasse ligneuse et volumineuse : ceps et souches de vigne, branchages, etc… Plus la biomasse est sèche, meilleur sera le rendement du four.
  • Les broyats et copeaux de bois ne conviennent pas à ce type de four.
  • Tarifs applicables dans le Beaujolais et les Monts du Lyonnais. Au-delà, veuillez nous contacter pour discuter de votre projet !
  • Nécessité de rassembler la biomasse en tas et de mettre à disposition une cuve de 2 m3 d’eau ou deux IBC.

Avantages du système Kon-Tiki (foyer ouvert)

  • Possibilité de charger des souches entières sans les broyer au préalable
  • Arrêt du four par immersion : permet de nettoyer les pores du biochar et de lui conférer une bonne hydrophilie (capacité d’absorption plus rapide)

Traitement du biochar après pyrolyse

  • Une fois produit, le biochar doit être broyé (passage sur le tas avec un tracteur par ex.) pour réduire la granulométrie et augmenter la surface d’échange
  • La dernière étape consiste à « charger » le biochar avec de la matière organique (fumier, compost) et des solutions riches en microorganismes puis laisser ce mélange maturer pendant 4 à 8 semaines
  • Exemple pour 1 m3 de biochar : 0,5 m3 de fumier ou 1 m3 de compost + 20 L de LiFoFer et/ou 20 L d’extraits fermentés + 5 L de mélasse

Dose à l’hectare

  • Le biochar étant une forme de carbone stable il est conseillé d’envisager des apports réguliers sur plusieurs années plutôt qu’un apport important à T0
  • Sur sol très sableux et drainant, viser une dose totale de 4 T/ha, soit 15-16 m3 en 3 à 4 années (4 à 5 m3 par année)
  • Sur sol bien pourvu en matière organique, la dose cible peut être réduite de moitié
Afficher tous les détails

Des produits de qualité, stables et issus d'ingrédients et de conservateurs naturels

Chez Rézomes, nous portons une attention considérable à la qualité de nos produits. Nos ingrédients sont issus en grande majorité de zones naturelles ou de fermes biologiques de la région Auvergne-Rhône-Alpes (à l'exception de la mélasse de canne à sucre !), nous utilisons des plantes fraîches pour nos extraits fermentés et macérations, et notre litière de forêt est ramassée à la main avec le plus grand soin.